Revoir votre stratégie et vos moyens de communication

Les temps changent, le marché et les habitudes de vos consommateurs aussi. Il est donc important d’adapter de façon régulière votre stratégie et vos moyens de communication.

Pour ce faire, découvrez les étapes clés de vos ajustements dans la suite de l’article.

Faire l’analyse de la situation

C’est la première partie de ce processus. Elle permet de mettre en avant un problème à résoudre par la communication. Il s’agit de rapporter les preuves d’une situation (faits, données chiffrées, opinions…) par rapport

  • à vous, annonceur
  • à votre ou vos produit(s) et/ou service(s)
  • au marché de votre secteur
  • à vos concurrents
  • aux consommateurs, acheteurs et autres personnes influentes par rapport à votre ou vos produit(s) et/ou service(s)
  • à votre communication antérieure

Déterminer un positionnement

C’est l’image que l’on attribut à un produit, un service, une marque, pour lui donner une place bien particulière dans l’esprit de la cible. Le message de votre nouvelle communication sera régi par ce positionnement. Il est donc indispensable que ce dernier soit crédible, distinctif, attractif et durable.

Fixer les objectifs de votre communication

Le but de votre action ou campagne de communication est de convaincre votre cible de faire quelque chose. Il s’agit donc dans cette partie de détailler ce que vous attendez de votre communication. Il existe 3 types d’objectifs :

  • Affectif , qui consiste à agir sur l’attitude de votre cible de manière à lui faire apprécier votre produit, service, marque ou entreprise (donner une image jeune, nouvelle…).
  • Cognitif, qui a pour but d’agir sur les connaissances du public (faire connaître votre enseigne, les caractéristiques de vos produits…).
  • Conatif, qui agit sur le comportement de votre cible (inciter à acheter, à en parler, à se rendre sur votre site internet…).

Lister les cibles de votre communication

Vous ne pouvez pas prétendre toucher tout le monde. Il vous faut donc cibler votre campagne ou votre action et privilégier les personnes les plus susceptibles d’y répondre. Pour cela il est important d’identifier les différents publics.

Il y a :

  • les consommateurs et/ou distributeurs
  • les partenaires économiques
  • les leaders d’opinions (ceux qui ont une influence sur vos cibles comme les journalistes, les médecins…)

A partir de là, il faut hiérarchiser vos cibles selon des critères quantitatifs (géographiques, socio-démographiques…) et qualitatifs (psychologiques, habitudes de consommation…) en trois groupes : la cible principale, le cœur de cible, les autres cibles.

La stratégie créative

C’est un document permettant de « briefer » les créatifs pour les aider à piloter leur travail. Il faut y inclure le message principal à faire passer à vos cibles qui repose sur une promesse (bénéfice que gagne le consommateur à acheter votre produit par exemple).

Le choix des moyens de communication

Afin que votre message soit bien adressé à vos cibles il est important de choisir les canaux appropriés pour sa transmission. Cela dépend des objectifs de votre campagne, des cibles visées, du budget alloué, et des délais qui vous sont impartis.

Pour aller plus loin consultez le site du P’tit Zèbre,  Agence de communication Mâcon

1 Commentaire

  1. 13 décembre 2013 à 21 h 29 min · Répondre

    On pourrait dire de même pour la télévision. Ce média est un bon complément pour la communication des marques de luxe.

Laisser un Commentaire